Méthodes de jonctionnement des courroies de transmission et des bandes transporteuses

Méthodes de jonctionnement des courroies de transmission et des bandes transporteuses

On nous demande souvent pourquoi nous utilisons des méthodes de jonctionnement différentes selon le type de bandes. Cela vient du fait qu’elles présentent des caractéristiques différentes que nous aborderons dans cet article. Les principales méthodes utilisées chez Habasit sont les suivantes :

Quickmelt

Cette méthode par fusion est facile et rapide; elle s’utilise avec les bandes fabriquées majoritairement à partir de matériaux thermoplastiques. Les extrémités de la bande sont découpées suivant un certain angle, assemblées dans un rail-guide, puis fusionnées à chaud dans une presse. Cette méthode convient aux petits diamètres de tambour et à des températures de service inférieures à 80 °C/176 °F. Elle est généralement utilisée avec des courroies rondes, des cordons machine élastiques et des bandes monolithiques. La qualité de la jonction se vérifie par simple contrôle visuel; le matériau thermoplastique peut être fondu à plusieurs reprises.

Quickmelt

Flexproof

Lorsque la bande comprend un assemblage de tissus et de couches fusibles dont l’une au moins en matériau thermoplastique, nous réalisons une jonction Flexproof qui s’exécute facilement et rapidement par fusion. Les extrémités de la bande sont découpées en dents de scie, qui sont emboîtées et pressées à chaud. Avec ce type de jonction, la longueur de soudage est décisive pour la résistance à la traction.

  • Pour les courroies de transmission comprenant une couche de traction en polyester, nous découpons des dents de scies longues et étroites
  • Pour les bandes transporteuses standards, les dents de scie sont de taille moyenne
  • Pour les cordons machine, les dents sont courtes

Pour peu que la jonction ait été réalisée convenablement, la force de traction d’une jonction Flexproof équivaut, à température ambiante, à plus de 70% de celle de la bande ouverte. La grande flexibilité de la jonction permet d’utiliser des tambours de diamètres plus petits. Elle résiste à des températures de service allant jusqu’à 80 °C/176 °F. Au-delà, la jonction se détériorera plus rapidement comme elle a été soumise à une variation de température lors de sa réalisation contrairement au reste de la bande. La qualité de la jonction s’évalue facilement par simple contrôle visuel; le matériau thermoplastique peut être fondu à plusieurs reprises.

Flexproof

Stepflex

Cette méthode s’emploie avec les bandes en PVC équipées d’un profil de guidage ou qui sont utilisées dans des environnements sales. La bande est délardée sur ses extrémités. Deux rangées de dents sont découpées dans chaque extrémité en veillant à décaler celle du haut par rapport à celle du bas. On procède de la même manière pour l’autre extrémité en prenant soin de faire coïncider les parties supérieures et inférieures des deux bouts de la bande.

Cette manière de décaler les dents et de les faire se chevaucher rend la jonction plus résistante aux forces exercées sur le dessus et le dessous de la bande et empêche sa rupture complète.

Thermofix

La méthode Thermofix est utilisée pour les bandes transporteuses et les courroies de transmission issues d’un assemblage de matériaux non-thermoplastiques, comme le caoutchouc ou le silicone avec du polyamide pour garantir leur robustesse et/ou leur résistance aux chocs. La jonction résiste à des températures de service atteignant 100 °C/212 °F, mais ne convient pas aux petits diamètres de poulie. Si la bande comprend une couche en nylon (polyamide), celle-ci est soudée par collage chimique.

Les extrémités de la bande sont découpées en forme de biseau, l’une sur le dessus et l’autre sur le dessous de la bande. Elles sont ensuite assemblées en faisant usage de colles, de chaleur et de pression. Cette méthode donne une jonction très solide qui, pour peu qu’elle ait été effectuée convenablement, lui confère une force de traction équivalant, à température ambiante, à plus de 70 % de celle de la bande ouverte. En raison de la diversité des colles et durées de pressage, il est nécessaire de prévoir une personne méticuleuse et beaucoup de temps. Sortie de la presse, la jonction est irréversible; sa qualité ne peut pas être vérifiée par un contrôle visuel. Elle résiste bien aux forces latérales et à la poussière présente sur les poulies.

Thermofix

Jonction mécanique

Des attaches permettent d’assembler les extrémités de la bande. Cette méthode est surtout utilisée lorsqu’un remplacement régulier ou rapide est à prévoir. La jonction mécanique représente le point faible de la bande; ses éventuelles ouvertures peuvent piéger des saletés, ce qui la rend inadaptée à un bon nombre d’applications.

Quelle méthode utiliser sur quelle bande ?

Pour en savoir plus, visitez notre portail des fiches techniques des produits et consultez la fiche de jonctionnement de la bande. Pour plus d’information, contactez-nous ou laissez un commentaire sous cet article.

6 septembre 2018  |  Posté par

Simon Cartwright

Simon Cartwright est Responsable Technique chez Habasit au Royaume-Uni. Il possède une vaste expertise et expérience dans l'industrie. Il est toujours prêt à répondre à toutes les questions sur la gamme complète des produits et applications Habasit, mais il est spécialisé dans les bandes transporteuses en tissu destinées à l'industrie alimentaire. Simon parle couramment anglais, ce qui en fait un atout précieux pour les clients du monde entier.

Nous contacter pour une assistance personnelle

Obtenir des conseils